Les cartes CCP pour le e-paiement

Le E-commerce en Algérie, Des millions de cartes CCP pour le e-paiement

Algérie Poste a lancé officiellement hier sa plateforme de paiement en ligne. L’opération prévoit notamment la distribution, d’ici février 2017, de 5 millions de cartes de paiement.

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Houda-Imane Feraoun, a procédé au lancement officiel, hier à Alger, de la nouvelle plateforme de paiement électronique d’Algérie Poste dans le cadre de la modernisation du secteur postal.

 La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence de Mouatassam Boudiaf, ministre délégué chargé de l’Economie numérique, M’hamed Toufik Bessai, président de l’ARPT, Boualem Djebbar, président de l’ABEF, Nacer Sayeh, directeur général d’Algérie Poste, Younès Jibril, secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications, Nawel Benkritly, directrice générale de la Satim, et de l’ambassadeur de Russie en Algérie. «Cette carte de paiement électronique permet tout type de transactions financières sur le Net.

Elle permet aussi d’opérer des achats dans les commerces dotés des terminaux de paiement électronique (TPE). Le service intégrera prochainement le paiement du carburant en embarquant l’application de Naftal. Grâce à cette nouvelle carte, Algérie Poste entre dans une phase de généralisation des transactions électroniques», a déclaré la ministre de la Poste et des TIC, lors de la cérémonie de lancement de ce service.

A partir de ce mois de décembre, l’opérateur public émettra, dans une première phase, un lot de 5 millions de cartes de paiement électronique, soit un million de cartes par mois, avec l’objectif de fournir à moyen terme 20 millions de cartes de paiement électronique aux détenteurs de compte courant postal (CCP), a ajouté Mme Feraoun, expliquant que la modernisation des moyens de paiement est un élément important dans la lutte contre la fraude et confère davantage de transparence à l’économie nationale.

A cette occasion, la ministre de la Poste et des TIC a appelé les opérateurs et les commerçants à intégrer ce moyen de paiement. Pour sa part, Nacer Sayeh, directeur général d’Algérie Poste, a souligné que le lancement du service de e-paiement constitue la seconde phase du processus de digitalisation de l’entreprise.

«Cette démarche s’inscrit en droite ligne de la démarche appliquée depuis quelque temps pour l’application des orientations avisées du président Bouteflika et sous l’impulsion de la ministre de la Poste et des TIC», a -t-il expliqué, tout en saluant le travail effectué par les ingénieurs d’Algérie Poste pour concrétiser ce projet.

Le service de paiement électronique de l’opérateur public Algérie Poste se décline en deux solutions — la carte de paiement électronique (Edahabia) et BaridiNet (uns site web pour recevoir des services sur le Net) — et est conforme aux normes EMV assurant la sécurité des transactions aux porteurs de cette carte, a fait savoir, quant à lui, Sofiane S’tof, directeur de l’innovation et de la compétence à Algérie Poste.

La carte permet l’acquisition de divers produits à partir du site BaridiNet, conçu selon les normes universelles. Son détenteur peut aussi  retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques (GAB) et les guichets à l’intérieur des bureaux de poste. Un nouveau centre d’appel joignable via le numéro 1530 a été mis à la disposition des clients pour répondre à leurs doléances en trois langues (tamazight, arabe et français). La plateforme de l’entreprise a été réalisée avec le concours de trois opérateurs, l’un est russe (BPC) et les deux autres sont algériens (HB et Intervalle).